La Crimée ouvrirait-elle la Russie aux jeux d’argent notamment ceux du casino en ligne Cresus ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Parmi les États hostiles aux jeux d’argent, aussi bien aux casinos terrestres qu’au casino en ligne, la Russie fait office d’État très sévère. En effet, le Président Russe Vladimir Poutine est un farouche opposant des jeux d’argent qui selon lui entrainent le crime organisé et l’hyper adduction dangereuse des joueurs. Mais au regard de nouvelles considérations économiques issues de l’annexion de la Crimée, le chef d’État russe compte mettre de côté ses opinions sur la question et ouvrir son pays aux casinos. La Russie compte faire de la Crimée une terre d’accueil des casinos. Quelles sont les raisons de ce projet et quels en sont les atouts ?

La Crimée, le nouvel eldorado des jeux d’argent ?

La Crimée est une nouvelle région russe qui est promise à un vent de nouvelle ère de prospérité économique des affaires. Le Président Poutine, veut en faire la nouvelle capitale mondiale des jeux d’argent. En effet, plusieurs initiatives sont en train d’être prises afin de faire de la Crimée un paradis des jeux d’argent. La Crimée deviendrait ainsi à en croire les Russes, le nouvel eldorado des jeux d’argent à l’instar de Macao et de Las Vegas. Le président Poutine nostalgique de la Grande Russie, veut redynamiser à travers l’ouverture du pays aux jeux de casino en ligne cresus, l’économie de son État.

Les raisons de faire de la Crimée un territoire de jeux d’argent

L’annexion récente de la Crimée au territoire russe semble attirer plus de responsabilités et de charges financières à un pays déjà au bord de la récession. L’ancien territoire ukrainien est sévèrement miné par la corruption et présente un grand déficit dépassant le milliard d’euros. Autre difficulté, il faut bien construire un pont pour relier l’extrême Est de la Crimée à la Russie afin de franchir la distance maritime qui les sépare. Ceci amènerait donc l’État russe à faire de grands investissements, s’il veut que l’annexion de ce territoire ne ternisse pas son projet expansionniste. La Russie a des ressources limitées pour faire face à ces charges. L’État russe n’ayant pas les moyens de consentir de lourds investissements pour relever la Crimée, espère donc attirer les investisseurs de jeux d’argent pour donner du souffle économique à ce territoire. Dans ce sens, le parlement russe a déjà adopté une loi pour faire de l’ancien territoire ukrainien « zone de jeu » par le biais d’un statut spécial accessible pour Cresus casino français en ligne . Et ce projet a été confié spécialement au vice Premier Ministre russe, le même qui avait conduit avec succès la préparation des jeux olympiques d’hiver à Sotchi. L’envergure d’un tel projet pourrait avoir d’importantes influences sur le secteur des jeux d’argent et aussi sur les jeux de casino en ligne. En effet, l’ouverture de la Crimée aux jeux d’argent devrait l’espère-t-on ouvrir le pays aux jeux de casino en ligne.

Les atouts de la Crimée

Le projet de faire de la Crimée le nouvel eldorado des jeux d’argent bénéficie de plusieurs atouts. Le territoire occupe une position géographique stratégique très appréciée. La station balnéaire de Yalta est un grand argument pour favoriser la poussée des établissements de casino dans cet environnement déjà propice aux loisirs et aux vacances. Le gouvernement russe compte bien profiter de ces atouts pour tirer le jackpot de ce projet.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »